Fabienne REINBOLT

       

           Petit journal de 2015

                                                La vie au village

                La vie au village a été marquée par le départ forcé de la maîtresse et la fermeture de notre école, que nous avions, durant de longues années,  réussi à « sauver », contre vents et marées politiques.

                Voici  les paroles prononcées lors du départ de notre maitresse: Fabienne REINBOLT. Nous avons pu, avec le soutien et la présence  de ses chers élèves et de leurs parents,  lui offrir une belle fête d´adieu et de beaux cadeaux, à la hauteur de son engagement pour nos enfants.

Img 0821 Dsc 557 Dsc 555

            Aujourd'hui, une page se tourne dans l'histoire de notre village. Une porte se ferme, celle de notre école.

            Nous avons réussi à la sauver bien souvent, cette classe, allant jusqu'à Bar-le-Duc pour plaider notre cause devant l'Inspection académique. Mais cette fois, c'est irrémédiable, l'école de Lissey  rentrera dans le livre des souvenirs.

            Avec la fermeture de notre classe c'est aussi votre départ Mademoiselle.

            C'est au nom de toute la municipalité et celui de toute l'assemblée ici présente que je vous exprime tous les regrets que votre départ va laisser à Lissey et aux alentours.

            Pendant quinze ans, les parents de tous les élèves et moi-même avons pu apprécier toutes vos qualités d'éducatrice. Vous avez  su instruire et éduquer les enfants qui vous étaient confiés. Vous avez également su vous faire estimer et respecter, aussi bien des familles que des enfants.

            Quant ces derniers arrivaient au collège ou comme cette année au CM2 à Damvillers, les élèves de notre secteur étaient appréciés pour leurs connaissances, leur niveau scolaire. Si la lecture était acquise, une seule raison, un bon CP, et c'est à vous que revient ce mérite.

            Le CP, est au regard de tous les enseignants, la base de tout apprentissage et la classe la plus importante du primaire. Vous avez rempli votre tache avec pédagogie, sérieux, assidument, restant bien des soirs à préparer vos cours du lendemain. Tout ceci à la satisfaction de tous.

            Et puis, nous le répétions souvent, ma femme et moi, quelle chance nous avions à Lissey, d'avoir une enseignante telle que vous, travailleuse, compétente, stable, de surcroit, sympathique,  alors que beaucoup, à peine arrivées, peu motivées, ne pensaient qu'à une chose : aller respirer l'air pollué de la ville...

            Aussi méritez-vous les chaleureuses félicitations que nous vous adressons.

            Nous tenons à vous voir emporter un souvenir de notre village. Permettez-nous de vous offrir ce petit cadeau qui vous rappellera les années passées dans cette classe.

            Et que tous nos souhaits de santé, de bonheur vous accompagnent dans votre nouvelle affectation.

Départ de la maîtresse (par Madame FLICK Rose-Marie)

            Merci M. Aubry, merci à tous de me donner la parole. Car quand je suis dans cette cour, quand  je pense à « mon » école, c´est avec tout mon cœur, que je le fais. Je me sens donc profondément concernée. J´ai vraiment vécu ici des années de scolarité très précieuses et je garde le souvenir d´instituteurs et d´institutrices, qui m´ont accompagnée et soutenue dans une période importante de mon enfance si mouvementée. Un maître, une maîtresse sont pour un être en devenir un cadre, une éducation, des sentiments et des souvenirs précieux.   Des années qui marquent une personnalité à tout jamais. Quelle responsabilité ! Une responsabilité pleinement assumée par notre institutrice. Un engagement et une conscience professionnelle exemplaires. Il y a cinq ans, déjà, j´ai écrit tout le bien que nous pensons de vous, chère Fabienne, toute la reconnaissance, que nous vous devons.

            Mais aujourd´hui voici arrivé l´instant tant redouté et que nous ne voulions en fait, ne pas vivre de si tôt. Car vous nous quittez, pire même, vous devez nous quitter. Un scénario catastrophe pour nos enfants, et le village de Lissey en particulier. Nous perdons notre institutrice et notre école. Tout un symbole!

            Nous avions été si heureux de voir arriver dans notre école une jeune institutrice engagée et volontaire, empreinte du désir de mener à bien son sacerdoce. Et puis comble de chance, il s´avéra au fil des années que notre maîtresse, comme nous vous appelons…a servi  sa cause et notre cause au- delà de toute espérance, en choisissant de rester dans sa classe aussi longtemps que possible. Merci, merci d´avoir accompagné nos enfants avec tant de continuité et tant de réussite, et de nous être restée fidèle jusqu´au bout.  Je sais pour l´avoir entendu  que de nombreux parents savent, ce qu´ils vous doivent.  Vous avez aidé bien des élèves à surmonter leurs difficultés, vous avez mis certains petits diables dans les rails, et d´autres «  anciens »passent maintenant brillamment leurs dernières années au lycée. Vous resterez pour nous l´incarnation de l´engagement d´une excellente institutrice et d´une certaine façon une partie de l´âme du village.

            C´est une page importante qui se tourne, pour vous,  et pour nous. Mais portons plutôt nos regards vers l´avenir, vers votre avenir. Vous pouvez partir avec le sentiment du devoir accompli et regarder l´horizon avec la force que vous donne le succès. Gardez dans votre esprit tout le bien, que nous pensons de vous. Gardez surtout dans votre cœur le souvenir de ces petits, qui vous ont été confiés, que vous avez portés si loin et pour lesquels vous resterez une figure marquante de leur chemin futur.

            En ces temps, où il semble parfois difficile d´assumer à fond le rôle de parent, gageons que vous saurez continuer de faire de vos élèves des GRANDS, en leur apprenant non seulement la lecture , l´écriture et le calcul, mais aussi les valeurs essentielles à une vie responsable,  à savoir : le sens des valeurs et de  la morale et la volonté de persévérer, de faire des efforts et de réussir.

            Nous sommes tristes de devoir vous dire au revoir, mais heureux d´avoir eu la chance de vous connaître et de vous apprécier. Nous vous souhaitons de tout cœur un avenir radieux, plein de bonheur personnel et de réussite professionnelle. Nos meilleurs sentiments vous accompagnent et très certainement l´affection de vos élèves. Encore une fois merci pour tout, et félicitation. Je vous embrasse et maintenant parole aux enfants…

 

          Décembre 2011

          Bravo chère Institutrice pour votre présence dans l´école de Lissey et votre engagement auprès de nos enfants depuis plus de 10 ans !

          Voilà une louange qu’élèves et parents pourraient chanter à leur Institutrice.

          Voilà un cri de victoire pour notre village.

.

          Une victoire et une chance parce qu´au fil des années nous n´avons cessé de combattre pour que l´école de notre village continue de faire partie du paysage scolaire. Ne jamais douter. Ne jamais abandonner. Faire tout ce qui est en notre pouvoir pour rester aux normes. Une priorité, une certitude : tant que les enfants seront assez nombreux, conserver une école au centre de la vie du village. Un engagement en terme d´énergie de la part de nos représentants et de priorité des dépenses en termes de financement.

          Une louange à « la maîtresse » qui, fidèle au poste, est bien l´âme de l´enseignement dans notre salle de classe. Et ce, depuis plus de dix ans. En concordance avec l´image de l´instituteur d´antan, qui faisait figure de père, de personne de respect, de modèle, de référence. Respectueux d´un enseignement de valeur et en même temps de l´éducation de nos enfants, en leur apportant le sens des valeurs et de la morale.

Quelle marque de responsabilité et d´implication de la part de cette jeune institutrice que d´être si fidèle à Lissey ! Cette stabilité a été d´une grande importance. Nous en sommes très reconnaissants. Et fiers d´entendre de la part de collègues enseignants que nos enfants sont particulièrement attentifs et « bien élevés » en classe.

ecole-lissey-3.jpg

          Une onzième rentrée que nous avons voulu marquer par la mise en peinture de la classe de Lissey.

          L´occasion pour une enfant du pays de « visiter son école primaire » et de se replonger dans l´atmosphère d´antan.

          Bien sûr, les toilettes ne sont plus dans la cour, l´odeur du poêle n´est plus la note dominante de la classe et le mobilier a changé. Mais sinon tout y est. Les petits manteaux qui pendent dans le couloir, le bureau de la maîtresse, le tableau noir, les petites tables et chaises. Et les enfants qui s´empressent de m´accueillir dans leur monde, celui  où ils jouent le premier rôle. Ils sont si fiers de me montrer leur « domaine » !

          Ce qui a changé c´est l´aspect plus adapté à une éducation moins « austère » : tout d'abord, les nouvelles couleurs vives et claires des murs et  la place importante prise par un coin « lecture et repos » démarqué par les coussins déposés sur le sol. Chaque enfant a apporté le sien. Qu´il doit être agréable de s´y familiariser avec livres d´images et  histoires passionnantes ! Il y a maintenant deux tableaux noirs. Car comme dans le temps, il faut tenir compte de la différence de niveau des élèves. Les «  Anciens » se rappelleront sûrement avoir pris en charge les plus jeunes pendant que l´instituteur s´occupait des « Grands ». De nos jours 20 élèves accaparent toute l´attention de leur maîtresse : 11 CP et 9 CE1. Les premiers apprennent la lecture de façon traditionnelle ou gestuelle, les plus grands ont déjà 7 ans et travaillent la maîtrise de la langue, grammaire, vocabulaire, orthographe et conjugaison.

ecole-lissey-4.jpg ecole-lissey-1.jpg ecole-lissey-2.jpg
     

 

          Hommage donc à notre institutrice pour sa 11ème rentrée à Lissey.

          Madame Fabienne Reinbolt est née le 29.07.1975 à Bar-le-Duc dans une famille d´agriculteurs riche de 8 enfants. On comprend bien son choix de consacrer sa vie professionnelle aux enfants. Déjà au lycée elle encadre en tant qu´animatrice des enfants handicapés mentaux de 4 à 12 ans, dans les centres de vacances de différents comités d´entreprises, (Banque de France-Alstom). Après l´obtention de son Baccalauréat, elle obtiendra un DUT en gestion économique à l´IUT de Nancy, puis une Licence des Finances à Mulhouse.

          Ayant atteint niveau BAC + 3,  Mme Reinbolt entrera pour 2 ans à l´IUFM de Bar-le-Duc. Munie de son diplôme elle obtiendra son premier poste de maître des écoles en 2001.

          Elle doit choisir une école du Nord Meusien, elle étudie la carte,  son premier vœu sera Lissey! Elle obtiendra ce poste et y restera, pour notre plus grande satisfaction.

          Nous connaissons peu Mme Reinbolt « en privé ». Il en est souvent ainsi, quand il n´y a pas de vagues !

          Elle dit aimer la natation, la marche et la lecture. Nous pouvons très certainement ajouter qu´elle aime les enfants, la pédagogie et la perfection. Car où puiser la force de cet engagement humain envers les élèves?

          Un sacerdoce qui demande patience et passion…

          Le résultat s´accompagne de réussite. Réussite déterminante pour l´avenir de ses élèves.

 

          Nous sommes donc infiniment reconnaissants à  « notre » institutrice et la félicitons chaleureusement  pour ces 10 années consacrées profession-nellement à la classe de Lissey. Nous la remercions de tout cœur pour le travail accompli et l´accompagnement de tout premier ordre prodigué à nos enfants. Nous lui souhaitons un avenir heureux et riche en réussites.  

                                                                                                                                                                                                                                                                    Rose-Marie FLICK

Commentaires (1)

1. jacqueson cyril (site web) 25/05/2012

cc maitresse ces cyril sa va

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau