Généralités

 

 

         LISSEY, fait partie du canton de Damvillers (6 kil. au N.O), de l'arrondissement de Verdun (33 km), et à 22 km, S, de Montmédy; Le village est situé au pied d'une pente escarpée formant le versant oriental des Côtes de Meuse

 

 

         Ecarts:La petite Lissey, hameau d'une vingtaine d'habitants, à 800 mètres du village se trouve contre Ecurey-en-Verdunois et séparé de celui-ci par les ruisseaux le Harbon et de la Bonde Fontaine, à la limite de l'ancien Verdunois et des pays Chino-luxembourgeois. Paraît avoir été le berceau du principal village et de celui de Bréhévlle qui y était annexé, Haie-Moulin (Heimon Manil en 1289), ancien moulin, actuellement une ferme située à 1 km, la Bergerie, une ancienne tuilerie, également une ferme, à 2 km . 

 

à droite, la petite Lissey

                     

          A voir:

          L'église:

          La mairie-lavoir:      

         Le Châtelet,oppidum gallo-romain        

         Le cimetière allemand

          Autres curiosités: la pierre dite de Philippe II d'Espagne, scellée dans le mur d'une maison particulière de la petite Lissey. Elle évoque l'occupation espagnole aux XVIème et XVIIème siècles. Plusieurs illustres personnages (Turenne, Condé, le chancelier d'Aguessau) auraient séjourné dans cette maison; celle-ci fut également la propriété des anciens notaires Lardenois et Ponsardin remplacés par M. Péchenard (Jeantin). La vieille porte, datée de 1697, située rue de la Vieille Porte, la dalle funéraire, dans l'église du XVIIIème siècle, les calvaires (Croix Verte, Croix blanche, Croix Piget), l'Orme de Sully, près de la Croix Verte.

          Le patron de la commune est Saint Remy, fêté le Ier dimanche d'octobre

          Habitants: pas de nom, mais un sobriquet: les "Alondrons" et également "Jeteurs de sorts"

          Alondron, serait la traduction en patois lorrain de l'hirondelle. Le village de Lissey, niché à flanc de côteau ressemblerait à un nid d'hirondelle.

 

          Jeteurs de sorts: voir l'article sur le Châtelet (les fées à Lissey)

La population est de 141 hab. au recensement de 2007; population DGF: 153 hab

Variation de la population de Lissey au cours des siècles

1611 1726 1757 1774 1787 1789 1791 1794 1798 1803 1806 1820 1826 1831 1836 1841
270 365 305 460 405 400 377 368 401 386 418 420 422 423 430 463
                               
1846 1851 1856 1861 1868 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1899 1901 1906 1911 1921
 456 471  382  408  446  444  429  377  363  350  338  338  314  317  272  221 
                               
1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975 1982 1990  1999 2007 2014 2017     
194 184 176 160 171 156 140 126 123 133 135 141  134 123     

Pour 1611,1726,1757,1774, 1787, 1789, 1791, il s'agit de "mesnaiges", "conduits", "feux", "citoyens actifs", la population est calculée sur un chiffre moyen de 5 personnes par unité . Celle-ci est donc approximative. Selon les époques la population varie de 4,5 à 5,5 par feux. (1851 est la période faste; on constate une chute importante entre 1851 et 1856 due au choléra (1854), une autre entre 1911 et 1926 due à la guerre de 14/18 et au phyloxéra,1975 est la période d'étiage).

La superficie de la commune est de: 997 ha 22 a 63 c. d'après le cadastre de 1839, rectifié en 1848.

Altitude du territoire: de 192 (Bois-Bas) à 396 mètres (Champ de Pâques), le village est à 240 mètres env. (google earth).

Lissey était un village de vignerons: 85 ha en 1851, il ne reste actuellement que quelques parcelles de quelques ares. Le vin de Lissey jouissait d'une bonne réputation (voir article sur le vin de Lissey).

La commune possède 228 ha 41 a 40 ca de forêt entre "Bois-Bas" ( 121 ha 90 a 10 ca) et "Bois Haut" ( 107 ha 21 a 30 ca). Les domaines: 59 ha 72 a, à la "Grande Vanne". Les particuliers: 76 ha 70 a.

Tenue des registres d'état-civil: d'après les archives communales: 1671, avec des lacunes; 1669 d'après les archives judiciaires, idem. Les registres détenus par la mairie démarrent à partir de 1843

          Ecole

La commune est en regroupement pédagogique intercommunal appelé le SIS du <<Grand Pré>> comprenant les villages de Ecurey-en-Verdunois, Lissey, Bréhéville, Brandeville. L'école maternelle est à Bréhéville; CP, CE1 à Lissey et CE2, CM1,CM2 à Brandeville. La commune dispose donc de tout le cycle du primaire à proximité. Pour le collège, Damvillers en propose un: le collège Jules BASTIEN-LEPAGE. Au lycée, les étudiants rejoignent principalement les lycées de Verdun et Stenay. Quant aux écoles supérieures, les étudiants se dirigent vers les grandes villes du Nord-Est: Nancy,Metz, Reims, etc.

          Célébrités locales

          BERTRAND Michel: (26/05/1928 - 17/04/1999), Créateur et restaurateur d'automates anciens

         CHONET Jean: chirurgien du célèbre chancelier d'Aguessau

          COUPARD Georges: (16/09/1889 - 18/02/1975), instituteur, historien, héraldiste, homme de lettres

          DUPUY Pol: (22/10/1903-08/04/1976), général, chef de la maison militaire du Général de Gaulle, a donné son nom à la rue principale du village.

          FOSSY Louis:(25/11/1745-11/02/1831), prêtre de Lissey durant la Révolution 

             HABRANT Gustave: né le 02/05/1878 à Lissey, colonel commandant le 94e R.I E de Bar-le-Duc        

          PECHENARD François Edouard,       notaire, maire de lissey du 18/07/1867 à 1884

          ROUYER Jean: (1914-1989), chanoine historien, a donné son nom a une place du village,

 

          Géologie: Etage jurassique moyen ; formation coralienne de la septième époque ontologique – oxford clay inférieur -- oxford clay moyenoolithe ferrugineusecoral rag .

          Le cordon oolitique ferrugineux apparaît comme un trait rougeâtre à la rampe du versant oriental : émergeant à mi-côte, il y forme la lisière du coral rag, laquelle est séparative, à l’ouest, des argiles oxfordiennes du bassin de la Tinthe

          Lucey se trouve,  ainsi, en contre relation géologique avec Delutz, sur l’autre versant. Delutz est à l’entrée, Lucey est la sortie, des boues vaseuses de l’Azenne, de la Tinthe, et du Loison...de Luto ad Uceium. Aussi, dès les plus anciens temps, des rapports de vassalité ont-ils existé entre les seigneurs de Delut et le Chapitre de Verdun, comme tréfoncier à Lissey, (Jeantin).

 

          Eaux: ( Enquête du BRGM de août 1987 )

          Distribution de l'eau: En régie communale

Tarifs de l'eau
Années 0 à 50 m3 51 à 100 m3 + de 100 m3 Abonnement
2009 0.85 €/m3 0.68 €/m3 0.60 €/m3 35 €/an
2010 0.85

0.68

0.60 35
2011 0.90 0.73 0.65 35
2014  0.95 0.78 0.70 40
2015   1.00 0.82  0.73   40
2016 1.05 0.87 0.78 40
2017 1.10 0.92 0.83 40

        La commune de Lissey dispose, pour son alimentation en eau potable, d'un captage situé en limite communale avec le territoire de la commune d'Ecurey-en-Verdunois, dit source du Harbon, à 1 000 m env. de ce village, en contrebas du CD 110. Ses coordonnées sont les suivantes: x = 817.39; y = 189,10; z = 260 m EPD. Elle est répertoriée sous le numéro d'identification national: 111 - 8 - 13.

          Elle dispose également de la source de Lissey qui alimente une fontaine ( lavoir en face de l'église ), située à 200 m à l'Est du village ( derrière le réservoir du cimetière ). Ses coordonnées sont les suivantes: x = 818,335; y = 190,275; z = 290 m EPD. Elle est répertoriée sous le numéro d'identification national: 111 - 8 - 13.

          Source du Harbon: Le captage du Harbon est composé d'un drain en grès vernissé de 40 m de longueur parallèle au versant et se développant vers l'amont du vallon à partir de la chambre de captage. Celle-ci est constituée d'un puits de 80 cm de diamètre et de 4 m de profondeur. Au fond , la chambre de captage proprement dite reçoit les eaux du drain qui sont dirigées vers le village de Lissey.

          Source de Lissey: Cette source est captée sommairement par un bassin maçonné dont la trappe de visite, en béton, n'est pas étanche.

          Contexte hydrogéologique: Les deux sources sont issues des calcaires argovo-rauraciens constituant le plateau qui s'étend à l'ouest de Lissey.

          Les sources sourdent au contact avec les terrains à Chailles ou les calcaires marneux de l'Orne de l'oxfordien moyen dans le versant dominant la plaine de la Woëvre.

          Le pendage général des couches étant vers l'Ouest, les sources du rebord Est du plateau sont des sources de débordement de nappe.

          La source du Harbon a un débit fluctuant entre 6 et 0,8 l/s pour la période d'observation ( de 1983 à 1986 ).

          La source de Lissey a un débit plus faible de l'ordre du m3/h

          La température de l'eau était de 9° c pour la source du Harbon et 8;5° c pour celle de Lissey, le jour de la visite des captages ( 1/12/1986 ).

          Consommation - Réseau d'adduction: La consommation journalière moyenne de Lissey est d'environ 30 m3/j à laquelle il faut ajouter la consommation de la petite Lissey qui est d'environ 10m3/j.

          A partir du captage du Harbon les eaux sont dirigées, par gravitation, vers Lissey. Au passage elles alimentent la petite Lissey ( réservoir de 10 m3 ). Les eaux arrivent à Lissey dans un réservoir de 40 m3 situé  au centre du village ( le trop plein de ce réservoir alimente le lavoir sous la mairie ) d'où elles sont pompées pour être refoulées dans un réservoir de mise en charge de 30 m3 à partir duquel est effectuée la distribution ( hauteur géométrique du refoulement = 28 mètres; longueur du refoulement = 202 mètres; diamètre des tuyaux = 60mm; débit des pompes actuelles = 10 m3 et ).La source de Lissey est située en amont du réservoir de mise en charge et pourrait donc l'alimenter gravitairement.

          Qualité des eaux:

          1 - Source du Harbon: Les eaux de la source du Harbon sont des eaux bicarbonatées, calciques et magnésiennes; elles sont de dureté et de minéralisation moyenne ( TH = 20°F; RS à 105°C = 325 mg/1 ), elles sont légèrement agressives. Elles ne présentent pas d'éléments majeurs ou en trace à des teneurs supérieures aux normes chimiques de potabilité.

          2 - Source de Lissey: Les eaux de cette source sont bicarbonatées calciques; elle sont de dureté et de minéralisation moyenne ( TH = 15°F; RS à 105°C = 235 mg/1 ); elles sont neutres et légèrement agressives. Le jour du prélèvement ( 01/12/1986 ) elles présentaient une teneur en fer supérieure à la concentration maximale admissible ( 0,28 mg/1; c.m.a = 0,2 mg/1 ). Les eaux se troublent légèrement en période de grosse pluies.

          Traitement des eaux: Les eaux ne subissent aucun traitement avant distribution.

 

Commentaires (3)

1. Coen van Walbeek - Hilvarenbeek - Pays-bas (site web) 14/06/2009

Je visite Lissey trois fois. Mon photos de Lissey a dans internet visite via http://www.finepictures.nl/index.php?option=com_content&view=article&id=88
Image
Image

Au revoir,

Coen van Walbeek

2. GERARD 26/11/2012

J AIMERAI CONNAITRE LE NOMDE L INSTITUTRICE DE LISSEY qui s occupait de la classe de cp dans les années 1969 1970 ? MERCI D AVANCE

3. BRIDET Christian 20/04/2016

Pour répondre à Gérard , l'institutrice s'appelait Mme REGNIER.
Elle a été ma 1ère institutrice de la maternelle au CM2.
Une personne remarquable, elle restera longtemps dans mon cœur.
Toutes les classes étaient mélangés, et cette année 1969-1970 a été ma dernière année de classe à LISSEY.
J'étais en classe avec son fils Dominique.
Je donne le bonjour à tous les anciens élèves de Lissey, mais aussi aux personnes que j'ai connu dans mon village d'origine.
Merci à Mme REYNIER et aussi à Mr AUBRY que j'ai rencontré pour le décès de mon père en septembre 2015.

Continuer c'est super ce que vous faites.

Ajouter un commentaire